Covid-19 en RDC : Sylvestre Ilunga bat le rappel des troupes pour contrer une nouvelle vague

Depuis quelques semaines, votre journal en ligne tirait la sonnette d’alarme sur la remontée des cas de contamination au covid-19 constatée après la fin de l’état d’urgence. La Nouvelle République a vu juste, puisque le Docteur  Muyembe Tamfum, Coordonnateur de l’équipe de riposte de la RDC, a eu le temps d’en faire de même et d’aller plus loin en ordonnant, notamment, l’instauration des tests voyageurs sur tous les vols internationaux arrivés aux frontières de la RDC.

Lundi 16 novembre 2020 à la Primature, le Premier ministre Sylvestre Ilunga a présidé une réunion du comité multisectoriel de riposte pour évaluer la situation en vue des dispositions qui s’imposent afin de faire face à l’alerte. Au cours de cette réunion, en effet, Jean-Jacques Muyembe a fait l’état de la situation en présentant des chiffres qui alertent quant à une seconde vague du covid-19 en RDC, même si la létalité est encore maîtrisée. Une situation qui interpelle au même titre que celle qui prévaut au Kenya.

Des travaux en commissions sectorielles vont se tenir, selon ce qu’a rapporté le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur. Gilbert Kankonde a lancé un appel à la population afin qu’elle renoue avec l’observance des gestes barrières qu’elle a abandonnée, tout en soulignant que malgré la levée de l’Etat d’urgence, la pandémie du covid-19 sévit encore en RDC.

Pour rappel, il avait été enregistré 337 nouveaux cas en 10 jours dans la période du 27 octobre au 6 novembre 2020 contre 10 décès et 371 cas de guérison. Dans la période précédente, allant du 17 au 26 octobre de la même année, la RDC avait enregistré169 nouveaux cas, ce qui dégageait une différence croissante de 168 nouveaux cas.

La nouvelle période du 7 au 16 novembre 2020 a connu 276 nouveaux cas de contamination contre 5 décès et 294 guérisons. Cela dégage un recul de 61 cas par rapport à la précédente période, contre un recul de décès de 5 cas. Les cas de guérisons ont également connu un recul de 77 cas, pour dire qu’il y a eu moins de guérisons au courant de la nouvelle période sous examen.

Albert Osako

Laisser un commentaire